Les tiques sont surtout actives entre avril et novembre. Lors d’activités de loisirs ou professionnelles dans les zones boisées et les prairies, la prévention consiste à porter des vêtements longs et fermés, clairs de préférence pour repérer plus facilement les tiques ; à marcher sur les chemins tracés plutôt que dans les hautes herbes et à utiliser des répulsifs naturels (citronnelle, par exemple). Après exposition, inspecter minutieusement toutes les parties du corps à peau fine et peu visibles (aisselles, zones poplitées, cuir chevelu, région génitale) et retirer le cas échéant les tiques présentes sur la peau par traction dans le sens inverse de la piqûre ou à l’aide d’un tire-tique. L’application d’éther, d’alcool ou d’huile est déconseillée. 
 labinfo-37-schema